Anthony Beauchamp, de St-Agathe à l’Espagne

[fusion_builder_container hundred_percent=”no” equal_height_columns=”no” hide_on_mobile=”small-visibility,medium-visibility,large-visibility” background_position=”center center” background_repeat=”no-repeat” fade=”no” background_parallax=”none” parallax_speed=”0.3″ video_aspect_ratio=”16:9″ video_loop=”yes” video_mute=”yes” border_style=”solid”][fusion_builder_row][fusion_builder_column type=”1_1″ layout=”1_1″ background_position=”left top” background_color=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” border_position=”all” spacing=”yes” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” padding=”” margin_top=”0px” margin_bottom=”0px” class=”” id=”” animation_type=”” animation_speed=”0.3″ animation_direction=”left” hide_on_mobile=”small-visibility,medium-visibility,large-visibility” center_content=”no” last=”no” min_height=”” hover_type=”none” link=””][fusion_text]

TERREBONNE, QC- Comme la très grande majorité des jeunes joueurs de hockey en Amérique du Nord, Anthony Beauchamp a longtemps rêvé de devenir hockeyeur professionnel dans la LNH. Malgré qu’il n’ait pas réussi à jouer dans la LNH, il est tout de même, présentement, dans une ligue professionnelle de hockey en Espagne.

Ayant évolué dans la Ligue de Hockey Junior AAA avec les Montagnards de St-Agathe de 2011 à 2015, il s’est par la suite exilé en Espagne afin de joindre les rangs du Club Hielo Jaca dans la Liga Nacional Hockey Hielo (LNHH) en Espagne. Je me suis entretenu avec Anthony, plutôt cette semaine, dans l’une des entrevues les plus éducatives de ma jeune carrière.

De St-Agathe à l’Espagne

Crédit photo : Tony Blanco, Club Hielo Jaca

Beauchamp a performé et grandit dans l’association de hockey mineur de St-Agathe, c’est entre autres avec le jeune prodige du Lightning de Tampa Bay, Jonathan Drouin qu’il a connu plusieurs saisons incroyables d’Atome à Midget. Comme insinué plus tôt, Anthony a grandi et évolué dans les arénas et pas seulement l’hiver, même l’été, il évoluait dans des ligues AAA. C’est après une saison dans le Midget CC, durant laquelle il aurait été possible pour lui d’évoluer Midget AA, mais il a préféré rester avec des amis dans une catégorie, soit le CC, qu’il a été repêché pas les Montagnards de St-Agathe dans le Junior AAA avec lesquels il a joué quatre saisons, deux comme deuxième gardien et autant comme premier. Durant ces quatre saisons, Beauchamp a connu de bons moments, principalement durant les séries éliminatoires en 2013-14 et 2014-15.

Prendre de l’expérience avant de quitter pour l’Espagne

Suite à ces quatre saisons dans la Ligue de hockey Junior AAA avec les Montagnards de St-Agathe, Beauchamp s’est exilé en Alberta afin d’évoluer dans une ligue senior, mais aussi afin de peaufiner son anglais et avoir une belle expérience de vie, qu’il ne regrette pas.

Une opportunité à saisir

C’est à son retour de l’Alberta que Beauchamp a dû prendre une décision très difficile lorsqu’il a vu une porte s’ouvrir à lui grâce à son ex-coéquipier chez les Montagnards, Frédérik Di Sei, qui lui, évoluait dans la formation du Club Hielo Jaca dans la Liga Nacional Hielo en Espagne. Lorsqu’il s’était quitté, Beauchamp et Di Sei s‘étaient déjà mis d’accord pour s’informer l’un et l’autre s’il voyait des opportunités pour, un jour, refaire partie de la même formation. C’est à ce moment, lorsque Di Sei lui ouvre la porte à venir jouer en Espagne avec lui, que Beauchamp a pris une énorme décision, qu’il n’a finalement pas regretter : quitter famille, copine et amis afin de s’exiler en Espagne pour porter fièrement les couleurs du C.H Jaca dans la LNHH. Cette décision a été prise, compte tenu des très bons commentaires de Di Sei à propos de l’environnement de l’équipe, mais aussi afin d’avoir une autre très bonne expérience de vie et d’apprendre l’espagnol.

Une différence marquante entre le hockey québécois et espagnol

Lorsque questionné sur la différence entre le hockey ici, au Québec, et le hockey en Espagne, Beauchamp n’a pas hésité une seule seconde en répondant que le hockey espagnol est beaucoup moins physique que le hockey au Québec. Aussi, il affirme que le hockey espagnol est beaucoup moins connu, mais qu’il est en pleine croissance, autant au niveau de l’appréciation du peuple espagnol que des joueurs provenant d’autre pays qui veulent venir évoluer en Espagne.

Une formation bien structurée

Durant la saison, du lundi au vendredi, il y a une structure bien définie pour les joueurs qui proviennent d’autres pays, qu’ils appellent « Les étrangers ». Entre une heure et trois heures, ils vont au restaurant. D’autre part, le C.H JACA est l’une des équipes possédant la meilleure structure ainsi que l’une des meilleures philosophies. Chaque saison, ils sont compétitifs et veulent plus que tout, remporter le championnat. Pour y arriver, il ne pratique pas moins de trois à quatre fois par semaine, soit beaucoup plus qu’au Québec selon les dires d’Anthony et c’est comme ça qu’il aime ça. De plus, Anthony entraine les gardiens évoluant dans le club junior du C.H JACA.

Crédit photo : Tony Blanco, Club Hielo Jaca

Une défaite en finale

Le Club Hielo Jaca, équipe d’Athony Beauchamp s’est incliné en trois parties lors de la finale face aux Txuri Urdin dans une série de format 3 de 5. Par contre, cette série a été très serrée. Deux des trois défaites ont été en prolongation. Cette série aurait donc pu aller des deux côtés, une série chaudement disputée qui ses soldé à la maison par une défaite en prolongation devant environ 2000 spectateurs.

Un comparatif

 Bien que seulement quatre équipes soit réellement compétitives dans la Liga Nacional Hockey Hielo, Beauchamp ne cesse de répéter que le hockey espagnol est en pleine croissance, donc le niveau de jeu évolue aussi. Du côté du niveau, exemple durant la finale opposant le C.H JACA au Txuri Urdin, Beauchamp compare le niveau de jeu à une ligue entre la Ligue de hockey junior AAA (LHJAAAQ) et la Ligue de Hockey Junior Majeure du Québec (LHJMQ), soit très bon pour un pays étant en pleine croissance du sport national des Québécois, le hockey.

Une adaptation plus facile grâce à De Sei et Montreuil

Dans la formation du C.H JACA, mis à part Anthony Beauchamp, deux autres Québécois étaient présents, soit Frédérik De Sei et Vincent Montreuil. Avoir ces deux coéquipiers qui étaient déjà présents en Espagne depuis deux saisons, auprès de lui a grandement aidé Beauchamp à s’adapter à la vie en Espagne, lui qui ne parlait pas l’espagnol à son arrivée. C’est surtout le premier mois qui a été difficile pour Beauchamp en raison du changement total de rythme de vie, mais aussi car il ne parlait pas couramment l’espagnol. La structure du C.H JACA l’a grandement aidé dans son adaptation. Le fait que ce soit également une ville de hockey l’a aussi aidé. Lorsque lui est ses coéquipiers marchent dans la rue, c’est un peu l’équivalant espagnol de Carey Price et le Canadien de Montréal qui marche dans les rues de Montréal, ils sont reconnus par les partisans.

Un retour en Espagne ?

Le contrat de Beauchamp n’était que d’une seule saison car il ne voulait pas se lier plus longtemps sans savoir dans quoi il s’embarquait. Par contre, il est très ouvert à retourner en Espagne la saison prochaine, mais il explore présentement ses options. S’il avait le choix entre revenir ici au Québec, dans une ligue semi-professionnelle, ou retourner en Espagne évoluer pour le C.H JACA, il est clair pour Beauchamp qu’il retournerait en Espagne.

Gabriel Leblanc

 

[/fusion_text][fusion_youtube id=”http://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=_TiMj_HMmgs” width=”” height=”” autoplay=”true” api_params=”” hide_on_mobile=”small-visibility,medium-visibility,large-visibility” class=”” /][/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

Comments

comments

Gabriel Leblanc

Gabriel Leblanc

Passionné de hockey depuis mon tout jeune âge, j'adore pratiquer, analyser et écrire sur se sport. C'est plus qu'une passion pour moi, c'est ma vie. Ayant travaillé pour des sites comme 25Stanley et HockeyTV ainsi qu'a la radio CHOC FM 104,9, je suis maintenant prêt à relever des nouveaux défis avec l'équipe de Paramount Hockey. Je crois pouvoir ajouté de la profondeur et de la visibilité à l'équipe Paramount Hockey.

Leave a Reply

Your email address will not be published.