La Suède, grande gagnante

[fusion_builder_container hundred_percent=”no” equal_height_columns=”no” hide_on_mobile=”small-visibility,medium-visibility,large-visibility” background_position=”center center” background_repeat=”no-repeat” fade=”no” background_parallax=”none” parallax_speed=”0.3″ video_aspect_ratio=”16:9″ video_loop=”yes” video_mute=”yes” border_style=”solid”][fusion_builder_row][fusion_builder_column type=”1_1″ layout=”1_1″ background_position=”left top” background_color=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” border_position=”all” spacing=”yes” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” padding=”” margin_top=”0px” margin_bottom=”0px” class=”” id=”” animation_type=”” animation_speed=”0.3″ animation_direction=”left” hide_on_mobile=”small-visibility,medium-visibility,large-visibility” center_content=”no” last=”no” min_height=”” hover_type=”none” link=””][fusion_text]

Par Daniel Sabourin

À la suite de la ronde préliminaire, les équipes qui se sont qualifiées pour les quarts de finales étaient la Finlande, les États-Unis, la République tchèque, les Russes, la Suède, la Suisse, l’Allemagne et le Canada.

Jeudi 18 mai Finlande 2 – États-Unis 0 (Quart de final 1)

Le premier quart opposait les Finlandais aux Américains. Après une première période disputée à vive allure, les Finlandais en profite pour marquer des les premiers instants du deuxième vingt en avantage numérique. Tirant de l’arrière dans la rencontre, les Américains augmentent la cadence pour tenter une remontée, mais sans succès. Les États-Unis s’inclinent par la marque de 2 à 0.

Jeudi 18 mai République tchèque 0 – Russie 3 (Quart de final 2)

La deuxième partie de la journée opposait les Russes aux Tchèques. Les Russes prennent d’assaut la cage de Francouz si bien qu’après vingt minutes de jeux, la Russie mène 2 à 0. Le reste de la partie ne sera que formalité pour les Russes qui remporteront la partie 3 à 0 pour accéder à la demi-finale.

Jeudi 18 mai  Suède 3 – Suisse 1 (Quart de final 3)

Le quart de final suivant opposait la Suède contre la Suisse. Si la Suède espérait une partie facile face aux Suisses, ce ne fut pas le cas puisqu’après vingt minutes de jeu les deux équipes étaient nez à nez au pointage, soit 1-1. En milieu de deuxième Nylander, donne les devants aux Suédois 2-1. La Suède ajoute un troisième but pour porter la marque à 3-1. La Suisse, s’est fait refuser un but en fin de troisième en plus d’avoir un avantage numérique, mais sans succès ils baissent pavillon 3 à 1.

Jeudi 18 mai  Allemagne 1 – Canada 2 (Quart de final 4)

Le dernier quart mettait en scène une des hôtesses du tournoi, l’Allemagne et le Canada. De son côté, John Cooper confiait le filet à Pickard alors que les Allemands donnaient le filet à Grubauer. Le Canada s’inscrit au pointage en fin de première période et en rajoute un autre à la fin de la deuxième période pour porter le pointage à 2-0. Dans la deuxième demie de la troisième période, les Allemands réalisent un coup de théâtre alors qu’ils évoluent en désavantage numérique, Yannic Seidenberg s’échappe et déjoue Pickard pour réduire l’écart à 2-1. Cependant l’Allemagne s’incline 2-1 face au Canada.

Suite aux quarts de finales, les équipes qui avancent aux demi-finales sont la Finlande, la Russie, la Suède et le Canada.

Samedi 20 mai Russie 2 – Canada 4 (demi-finale 1)

La première demi-finale opposait les Russes au Canada. La première équipe à s’inscrire au pointage est la Russie à la mi-partie. Deux minutes plus tard, les Russes doublent leur avance pour rentrer au vestiaire après 40 minutes de jouer. Contre toute attente, les Canadiens amorce une remontée pour inscrire quatre buts sans réplique en troisième période et ainsi obtenir leur laisser-passer pour la finale.

Crédit photo : HFBoards – Hockey’s Future

Samedi 20 mai Finlande 1 – Suède 4 (demi-finale 2)

Lors de la deuxième demi-finale, les Finlandais affrontaient leur éternel rival, les Suédois. Les Suédois prennent le contrôle de la partie dès les premiers instants et ils ne regarderont jamais derrière en route vers une victoire de 4 à 1.

Crédit photo : Martin Rose/GettyImages

Les deux derniers matches de la compétition, soit pour la médaille de bronze ainsi que celui de la médaille d’or se tenaient ce dimanche.

Dimanche 21 mai Russie 5 – Finlande 3 (médaille de bronze)

Le premier match de la journée opposait les Russes aux Finlandais pour la médaille de bronze. Les Russes, on prit les devants d’entrée de jeu grâce à Nikita Gusev. Les Russes accentueront leur avance avec trois autres buts pour porter la marque à 4-0. Cependant, à la toute fin du deuxième vingt la Finlande marque pour réduire l’écart à trois buts. Les Finlandais continue sur leur lancée de la dernière période pour se rapprocher à 4-3, mais avec 12 minutes à faire au match, Nikita Kucherov marque pour assurer la médaille de bronze à la Russie.

Crédit photo : L’Équipe

Dimanche 21 mai Canada 1 – Suède 2 (tir de barrage) (médaille d’or)

16 jours après le début de la compétition, la finale mettait en vedette le Canada face à la Suède. Après vingt minutes de jeu, le pointage était de 0 à 0. À la fin du deuxième vingt, Victoire Hedman propulse la Suède en avant. Deux minutes après le début du troisième vingt, O Reilly profite d’un avantage numérique pour égaliser la marque qui tiendra jusqu’aux tirs de barrage. Lors de ces tirs, Backstrom et Ekman-Larsson marquent pour donner la médaille d’or à la Suède alors que le Canada doit se consoler avec la médaille d’argent.

Crédit photo : Sportsnet

[/fusion_text][/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

Comments

comments

Dan Sabourin

Dan Sabourin

Dan vient de Montréal. On pourrait dire de lui qu’il est assez maniaque de hockey, et pas juste sur glace. Il est marqueur au DEK/Cosom comme il dit en plus de le faire aussi avec celui sur la glace. Quand on parle de règles ou de règlements à propos de la chose, il s’agit bel et bien de notre homme. Il est généralement assez bien informé ou « plogué » à propos du hockey de tout calibre ou région sur la planète.

Leave a Reply

Your email address will not be published.