Nos jeunes canadiens ramènent l’or au pays

Il s’en était fallu de peu l’an dernier. Ils étaient à un lancer près de la victoire. Plusieurs de ces jeunes joueurs faisaient partie de l’aventure un an auparavant et l’avait encore sur le cœur.

C’est donc « le couteau entre les dents » que les équipiers canadiens avaient amorcé leurs missions cette fois-ci.

Contrairement à certains matchs précédents dans le tournoi, le match ne fut pas de tout repos. Les suédois n’étaient pas venus en « touristes » à Buffalo. Ils avaient d’ailleurs compilé la meilleure fiche du tournoi. Leur seule défaite est survenue contre le Canada, en finale.

Le premier but du match fut l’œuvre du Capitaine Dillon Dubé en début de deuxième, qui a d’ailleurs encore joué un fort match. Les suédois ont par la suite sur un but de Tim Soderlund.

Le suspense de l’égalité a duré jusqu’à 1:40 de la fin, alors que Tyler Steenbergen a trouvé le fond du filet. C’était l’euphorie à Buffalo, que plusieurs partisans canadiens avaient envahi pour l’occasion.

26 secondes plus tard, après que la Suède eut retiré son cerbère, les canadiens scellaient l’issue de la rencontre avec un but de Alex Formenton.

Comments

comments

Alain Balleux

Alain Balleux

Alain a débuté sa carrière de hockeyeur en chaussant des patins "Simpsons Sears". Son style se définissait surtout comme : sur la bottine, il s’est donc réorienté assez rapidement vers la « gérance d’estrade ». De plus, comme son père a légué tous ses talents sportifs à mon frère, Alain a vite compris qu’il devait troquer ses patins pour un clavier. Il est aussi à l’aise sur son clavier que ne l’était Yvan Cournoyer sur ses patins. Il tentera donc de commenter l’actualité « hockey », de façon aussi humoristique et régulière que possible. Pendant que nous sommes dans les vérités, autant l’avouer : il est un « fan fini » des Canadiens de Montréal.