Garrett Mitchell, une journée de rêve!

[fusion_builder_container hundred_percent=”no” equal_height_columns=”no” hide_on_mobile=”small-visibility,medium-visibility,large-visibility” background_position=”center center” background_repeat=”no-repeat” fade=”no” background_parallax=”none” parallax_speed=”0.3″ video_aspect_ratio=”16:9″ video_loop=”yes” video_mute=”yes” border_style=”solid”][fusion_builder_row][fusion_builder_column type=”1_1″ layout=”1_1″ background_position=”left top” background_color=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” border_position=”all” spacing=”yes” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” padding=”” margin_top=”0px” margin_bottom=”0px” class=”” id=”” animation_type=”” animation_speed=”0.3″ animation_direction=”left” hide_on_mobile=”small-visibility,medium-visibility,large-visibility” center_content=”no” last=”no” min_height=”” hover_type=”none” link=””][fusion_text]

Garrett Mitchell, vous connaissez? Il s’agit d’un joueur d’avant de 25 ans qui faisait ses débuts dimanche dernier dans la LNH. Il a eu droit à tout un traitement de la part de ses coéquipiers…

Du traditionnel tour sur la glace, seul, dans l’avant-match jusqu’à la première mise au jeu de la rencontre et attendez de voir comment ça s’est passé!

Niklas Backstrom est au cercle de mise en jeu et, volontairement, se fait sortir de là par Wes McCauley qui est l’un des meilleurs dans les jeux de rôle. McCauley désigne même Mitchell pour prendre la place de Backstrom.

Mitchell n’a pas remporté la mise en jeu, mais quel beau souvenir il gardera de son premier match dans la LNH!

 

Alain

 Vidéo crédit : LNH/CSN

[/fusion_text][/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

Comments

comments

Alain Balleux

Alain Balleux

Alain a débuté sa carrière de hockeyeur en chaussant des patins "Simpsons Sears". Son style se définissait surtout comme : sur la bottine, il s’est donc réorienté assez rapidement vers la « gérance d’estrade ». De plus, comme son père a légué tous ses talents sportifs à mon frère, Alain a vite compris qu’il devait troquer ses patins pour un clavier. Il est aussi à l’aise sur son clavier que ne l’était Yvan Cournoyer sur ses patins. Il tentera donc de commenter l’actualité « hockey », de façon aussi humoristique et régulière que possible. Pendant que nous sommes dans les vérités, autant l’avouer : il est un « fan fini » des Canadiens de Montréal.

Leave a Reply

Your email address will not be published.