[fusion_builder_container hundred_percent=”no” equal_height_columns=”no” hide_on_mobile=”small-visibility,medium-visibility,large-visibility” background_position=”center center” background_repeat=”no-repeat” fade=”no” background_parallax=”none” parallax_speed=”0.3″ video_aspect_ratio=”16:9″ video_loop=”yes” video_mute=”yes” overlay_opacity=”0.5″ border_style=”solid”][fusion_builder_row][fusion_builder_column type=”1_1″ layout=”1_1″ background_position=”left top” background_color=”” border_size=”” border_color=”” border_style=”solid” border_position=”all” spacing=”yes” background_image=”” background_repeat=”no-repeat” padding=”” margin_top=”0px” margin_bottom=”0px” class=”” id=”” animation_type=”” animation_speed=”0.3″ animation_direction=”left” hide_on_mobile=”small-visibility,medium-visibility,large-visibility” center_content=”no” last=”no” min_height=”” hover_type=”none” link=””][fusion_text]

Cette année, en plus d’être l’année du 100e anniversaire de la ligue nationale de hockey, c’est aussi le 50e anniversaire de quelques équipes. En 1967, la première grande expansion avait doublé le nombre d’équipes dans la ligue, en passant de six à douze. C’était tout une révolution. Évidemment, il y avait des débats comme à toute expansion, sur la dilution du talent dans la ligue. On parlait qu’il n’y avait pas assez de joueurs de talents pour justifier qu’il y ait autant d’équipes!

Aujourd’hui, avec 30 équipes et bientôt 31, on ne peut même pas imaginer de revenir à un aussi petit nombre d’équipe! Même avec 12 équipes ça serait dans nos standards d’aujourd’hui une petite ligue!

Malgré les débats sur le talent, ces nouvelles équipes ont pour la plupart réussi à faire leurs marques dans la ligue. On parle des Kings, des Flyers, des Penguins et des Blues. C’est aussi indirectement le 50e anniversaire des Stars, qui étaient en 1967 les North Stars. Sans oublier que ça aurait été aussi le 50e anniversaire des défunts Seals / Golden Seals / Barons.

De ces cinq équipes toujours existantes, seuls les Blues n’ont jamais remporté les grands honneurs. Ils ont participé aux finales de la coupe Stanley aux trois premières saisons qu’ils ont joué. Malgré ces trois participations en finale, ils n’ont jamais réussi à inscrire leurs noms sur le saint Graal du hockey. D’ailleurs, pour les Blues, ces tentatives sont aussi les dernières fois qu’ils se sont rendus en finale de la coupe Stanley.

Malheureusement pour eux, même avec de très bonnes équipes dans les précédentes saisons, ils n’ont jamais réussi à transformer ces succès de saison régulière en de bons résultats de séries éliminatoires. D’ailleurs, c’est aussi intéressant de constater que depuis ces 50 dernières saisons, les Maple Leafs non plus n’ont pas gagné la Coupe Stanley. Leur dernière coupe remonte justement à la dernière saison de la Ligue Nationale de Hockey où il n’y avait que six équipes. J’entends souvent l’anecdote qui dit que la dernière fois que les Leafs ont gagné la coupe, la télé était encore en noir et blanc et ça me fait toujours un peu rire.

Peut-être que vous êtes comme moi et que vous vous demandez si les Canadiens vont remporter à nouveau une coupe Stanley dans un avenir proche. Pour ma part, j’ai l’impression que si jamais ça se reproduit, ça sera un peu comme en 1993, soit par une équipe qui n’était pas censée gagner, mais qui s’est rendu jusqu’au bout. Par contre, quand on se compare, on se console! Je n’aimerais pas être dans la situation des fans des Leafs ou des Blues, parce que, pour eux, ils ne peuvent même pas se replier sur la gloire du passé. (Ou en tout cas, dans un passé en couleur pour les fans des Leafs!)  Cela étant dit, si la dernière saison de la MLB nous a démontré, avec la victoire des Cubs, c’est qu’il ne faut jamais baisser les bras, même si c’est plus de 100 ans plus tard!

Philippe Landry

[/fusion_text][/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

Article précédentSi les Canadiens n’existaient plus?  (Partie 2)
Article suivantAndrew Kormos – NA3HL
Je me prénomme Philippe. Je fais partie de la génération qui n'a jamais vu la grande époque de nos glorieux. En fait, j'avais 5 ans quand le Canadien a gagné sa dernière coupe Stanley. En tant que fan du Canadien, j'aurais détesté les Nordiques, mais j'aimerais bien qu'ils reviennent... Pour qu'on puisse les battre à nouveau! J'ai même commis ce qui aurait été un crime de lèse-majesté il y a 30 ans, soit m'acheter un chandail des Nordiques pour aller manifester à New York pour le retour des Nordiques avec des gens de Québec. Bref, pour faire une histoire courte, comme un croyant, je vis d'espoir que moi aussi un jour je pourrai parader sur la Ste-Catherine pour saluer nos valeureux champions. Je rêve d'entendre le chiffre 25 lorsqu'on parlera du nombre de coupes de notre équipe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here