Le CH a terminé son périple en Californie pour cette saison. Heureusement, ils auront récupéré deux points. Depuis plus d’une quinzaine d’années, les victoires arrachées dans le Golden State ne sont pas aisées. Comme la partie de dimanche était en plein jour, j’ai eu l’honneur de regarder la partie avec ma copine. Elle ne connait pas beaucoup le hockey et c’est parfois comique quand elle me pose des questions.

Elle me disait : pourquoi il y a des équipes en Californie, il n’y a pas de neige et de glace là-bas?

Bon, évidemment, si l’on se fiait juste au climat hivernal pour l’attribution des équipes de Hockey, la ligue serait assez petite. Pour plusieurs amateurs, c’est tout à fait illogique d’avoir des équipes établies dans des climats désertiques, des climats méditerranéens et des climats tropicaux, mais pour la ligue, tant qu’il y a un bon rayonnement, il n’y a pas de problème. (Je ne peux pas dire tant qu’elle fait de l’argent, parce que ça disqualifierait plusieurs équipes… Mais ça, c’est une autre histoire!)

Sinon, pour les joueurs et peut-être surtout pour leurs conjointes, le fait de choisir entre Anaheim et Winnipeg doit être assez évident. Même si la ferveur des fans des Jets et une des meilleures dans la ligue, ça reste quand même que c’est Winnipeg.

Alors est-ce que c’est populaire le Hockey en Californie, me demande-t-elle? J’ai dû lui répondre qu’en Californie il y avait un certain intérêt pour le hockey, en tout cas depuis quelques années. Parce que si l’on ressort les Golden Seals, c’est certain que l’on ne parle pas de succès. (Surtout pour le design de leur uniforme). Mais depuis les dix dernières années, on doit reconnaitre que ce n’est pas le pire endroit ou jouer, la Californie. Il y a de l’ambiance dans les amphithéâtres des trois villes en question. Ils ont eu du succès avec une coupe pour les Ducks, deux pour les Kings et une finale pour les Sharks. La Californie qui a environ la même population que le Canada, a cependant gagné plus de coupes depuis 25 ans que toutes les équipes canadiennes combinées. Jusqu’à un certain niveau, en tant que Canadien, je suis un peu jaloux du hockey californien.

Comment le Hockey s’est-il implanté en Californie, se demandait-elle? Je ne suis pas un expert, mais le fait de s’être littéralement acheté Wayne Gretzky au début des années 90 n’a surement pas nuit ! En ayant le meilleur joueur de l’histoire du Hockey dans ton équipe, si ça n’aide pas à mousser ton sport, c’est que ça ne marchera jamais. Si par exemple, à Montréal on fondait une équipe de basket et que l’on allait chercher LeBron James, je suis certain que le Basket deviendrait facilement le 2e sport de la métropole et pour le rayonnement médiatique, le premier.

Bref, le Hockey s’est bien implanté en Californie et je crois que l’on devrait même s’inspirer de leur modèle de développement.

Entre temps, j’aimerais bien que notre tricolore puisse revenir d’un voyage californien avec un dossier parfait la prochaine saison!

Phil Landry

Article précédentGeneration Z
Article suivantParmi les étoiles du Collégial AAA
Je me prénomme Philippe. Je fais partie de la génération qui n'a jamais vu la grande époque de nos glorieux. En fait, j'avais 5 ans quand le Canadien a gagné sa dernière coupe Stanley. En tant que fan du Canadien, j'aurais détesté les Nordiques, mais j'aimerais bien qu'ils reviennent... Pour qu'on puisse les battre à nouveau! J'ai même commis ce qui aurait été un crime de lèse-majesté il y a 30 ans, soit m'acheter un chandail des Nordiques pour aller manifester à New York pour le retour des Nordiques avec des gens de Québec. Bref, pour faire une histoire courte, comme un croyant, je vis d'espoir que moi aussi un jour je pourrai parader sur la Ste-Catherine pour saluer nos valeureux champions. Je rêve d'entendre le chiffre 25 lorsqu'on parlera du nombre de coupes de notre équipe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here