Boisbriand – Lors de sa première partie en carrière dans la LHJMQ, à Boisbriand, l’ancien du Collège Esther-Blondin, Nicolas Ouellet a fait plaisir à une dizaine de personnes qui portaient fièrement sont chandail numéro 79 des Foreurs.

 En effet, le jeune attaquant natif de Mascouche a inscrit son premier tour du chapeau en carrière dans la LHJMQ et ce, devant famille et amis. Lorsque je lui ai parlé après la partie, il m’a confié que c’était comme un rêve pour lui, qu’il ne s’attendait pas à réussir cet exploit ici (à Boisbriand) !

Val D’Or, beaucoup mieux que le Collège Esther-Blondin !

Bien-sûr, Ouellet a adoré ses années avec le Phénix du Collège Esther-Blondin dans le Midget AAA ! Lors de l’entrevue, remplie de positif, « j’aime beaucoup plus être à Val D’Or ! » m’a-t-il dit en riant ! De plus, l’accueil des vétérans de l’équipe a extrêmement facilité son adaptation à la vie de joueur de la LHJMQ.

Ouellet, pas le seul ancien du Phénix

Bien-sûr, nous avons beaucoup entendu parler de Nicolas Ouellet en raison de ses trois buts, mais il n’était pas le seul natif de la région à venir jouer à Boisbriand pour la première fois. Yohan Plamondon était lui aussi de retour à la maison pour la première fois de sa jeune carrière. Après la partie, il m’a confié avoir vécu une adaptation plus difficile en raison d’une blessure qui lui a fait rater quelques parties en début de saison.

Une victoire à saveur de revanche

Suite à leur victoire par la marque de 7 à 2 face à l’Armada de Blainville-Boisbriand, Plamondon a affirmé que les Foreurs voulaient absolument venger leur défaite en série de l’an passé.

Les deux jeunes auront un répit d’une saison, ils pourront retrouver la maison familiale afin de passer le temps des fêtes avec les membres de leurs familles et amis.

Les Foreurs renoueront avec la glace le 28 décembre alors qu’ils affronteront les Olympiques de Gatineau.

Gabriel Leblanc

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here