Prédictions dans l’Est

On va faire ça simple! Je crois qu’on peut diviser l’Atlantique en deux groupes de quatre. Ceux d’en haut et ceux d’en bas.

L’an dernier, Tampa Bay, Boston et Toronto se sont assuré une place en séries en récoltant les trois premières places au classement. Ils devraient encore être dans ce même segment cette année, mais je crois qu’on devrait ajouter la Floride à cette équation. Ils étaient déjà près du compte l’an dernier et ils seront encore plus forts cette année. L’ajout de Tavares à Toronto, sans oublier l’expérience accumulée pour les jeunes de l’organisation des Leafs pourraient même leur permettre de devancer les Bruins au classement. Tampa Bay devrait encore une fois se sauver avec les grands honneurs de la section.

Classement final 2017-2018

Le groupe du bas

Pour ce qui est de l’autre groupe, la lutte sera probablement tout aussi féroce à savoir qui se sauvera avec … la dernière place! Je pense que Buffalo devrait monter au classement par rapport à l’an dernier. Dahlin devrait faire à lui seul une différence. Assez pour faire les séries? Pas certain, mais…

Restent Detroit, Ottawa et Montréal, qui se battront dans le bas du classement. Depuis que les Red Wings ont raté les séries, on dirait qu’ils ne savent plus comment y retourner. L’équipe est plutôt jeune, qui sait?

Tant chez les Sens que chez le Tricolore, ça sent la reconstruction, et ce, même si on ne veut surtout pas prononcer ce mot publiquement dans les hautes sphères du Centre Bell.

Si on laisse les jeunes et les ptits nouveaux aller un peu, on risque de voir de belles surprises et à Ottawa et à Montréal. Guy Boucher osera-t-il, à sa dernière année de contrat, laisser son futur entre les mains de jeunes loups ainsi? Pas certain! Pour sa part, Claude Julien, quant à lui, est déjà bien ancré dans ses façons de faire confortables et connues, et en plein milieu de son contrat. Prendra-t-il ce risque ou prêchera-t-il par ses bonnes vieilles habitudes?

On verra bien…

Et vous, qu’en pensez-vous?

Alain

Alain Balleux
Alain est plus un sportif dans l'âme que sur patins. Il est d'ailleurs plus à l'aise au "clavier" que sur la glace. Malgré tout, il demeure un fier partisan des "Glorieux". Vous le retrouverez ici aussi souvent qu'il lui sera possible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read

10 buts et plus

Par Philippe Landry En fin de semaine dernière, comme probablement plusieurs d’entre vous, j’ai écouté la partie des Canadiens. Évidemment, les Canadiens étaient sur une...
- Advertisment -