Comme je l’indiquais dans mon précédent texte, cette année j’écoute tous les matchs du CH sans télé, ou presque, dans le confort de ma maison, et ce, pour beaucoup moins cher que l’an dernier !

En fait, je peux avouer que ça tombe bien parce qu’une nouvelle option s’est présentée aux consommateurs. Le réseau Sportsnet vend ses canaux en combo (SN, SN1 et SN360) aux internautes, pour une écoute en continu. Pour les moins familiers, ça se résume à dire que c’est le Netflix en direct du Sport. Twitter a récemment commencé à diffuser sur son portail des matchs de la NFL (seulement au Canada…), mais le sport était probablement le dernier bastion de la télé traditionnelle et c’est maintenant en train de changer. Comme je le disais, je fais partie des jeunes gens, pour qui l’écoute en direct de la télé est une chose du passé. Tout passe par l’internet, alors c’est tout à fait logique de s’en aller vers cette direction. Donc, je ne suis plus abonné à la télévision maintenant. J’ai mon abonnement Sportsnet Now et je serai capable d’écouter toutes mes parties des Canadiens, et ce, pour beaucoup moins cher qu’un service traditionnel de télévision.

En fait, j’ai un double système, j’ai une bonne vieille antenne hertzienne sur mon toit, ce qui me permet entre autres de capter CBC, CITY TV et NBC. La qualité de l’image de la télé hertzienne est inégalée. Quand on compare avec les services payants, aucun n’arrive à égalité avec la qualité de la télé hertzienne. Les canaux des fournisseurs d’accès télé sont compressés, tandis que par les airs, l’image ne l’est pas. L’image est donc de meilleure qualité, limpide et non pixélisée. Par contre, comme c’est une transmission par les airs, si vous êtes loin de l’émetteur ou qu’il y a une grosse tempête, c’est possible que vous ayez de la difficulté à capter vos postes favoris. Avec le hockey, le sport est tellement rapide et la rondelle est tellement petite, que selon moi la qualité est assez importante.

Subséquemment, quand les parties seront à l’antenne, je pourrai les écouter sur ma télé directement et pour les autres parties je vais pouvoir les écouter en ligne avec mon abonnement SN NOW. De plus, je crois que je vais me désabonner dès avril, dès que les séries vont débuter. Les séries sont diffusées sur CBC, alors je n’aurai plus de raisons de payer et je pourrai me réabonner en octobre de l’an prochain pour la suite! De plus, comme je capte NBC via mon antenne, je pourrais écouter quelques parties d’équipes américaines de temps en temps.

Le gros hic pour plusieurs Québécois, c’est l’aspect de l’unilinguisme anglais de cette solution. (Mais je vais être franc, s’il existait un forfait encore moins cher, mais que mes parties étaient diffusées en Punjabi, j’irais vers cette option! À la limite, j’ôterais le son!) Je ne suis peut-être pas représentatif en tant que consommateur de hockey, mais pour moi c’est de voir le jeu qui est important, et non les commentaires. Pour ma part, que ce soit en anglais, ce n’est pas un problème, mais je peux comprendre que ça peut être agaçant pour certains.

J’aimerais bien que RDS et TVA Sports offrent un service semblable (où les deux services combinés soient environ au même prix que Sportsnet Now). Mais pour l’instant, ce n’est pas le cas! Les applications de TVA Sports et RDS requièrent que l’on soit abonné au service traditionnel ce qui n’a aucun attrait pour moi.

Je me rappelle, je crois que c’était en 2007 ou 2008, sur le site des Canadiens directement c’était possible de regarder des parties à la carte. Au prix de 2.99 $, si je ne m’abuse. C’était une option que j’avais envisagée, mais quand j’étais venu pour m’abonner la saison suivante, cette offre n’existait plus. (Pour des raisons de droits de diffusions, je crois.) Bref, cette année, sera la première fois où je vais consommer la majorité de mon Hockey via l’internet. Si l’expérience est concluante, on verra, comme disait l’autre !

Cela étant dit, c’est la dernière année du contrat des parties régionales de Sportsnet. Alors si jamais l’an prochain, ils devaient perdre le contrat au profit d’un autre diffuseur, à moins que le prix de SN NOW soit amputé de moitié, je ne crois pas que je m’abonnerais à un service au plein prix pour n’avoir que la moitié des parties du CH!

Bref, je vous encourage à faire l’exercice afin de déterminer vos besoins et quels services sont les meilleurs pour vous! Bref, peu importe le moyen, pour mieux vendre les services de diffusion, ça va toujours mieux quand les Canadiens gagnent! Alors, peu importe le moyen que l’on utilise pour écouter notre hockey du Tricolore, dans le fond, ce que l’on veut c’est la Coupe à Montréal!

Sur ce, bonne saison les amis!!!

 

Pour ceux ou celles que ça intéresse, voilà les options qui se présentaient à moi cette saison :

Télé payante traditionnelle : (Cable numérique (Vidéotron, Cogeco), Satellite (Bell, Shaw), Fibre optique (Bell), etc.)

Avantages : Flux stable (Câble et Fibre optique). Configuration assez simple pour les néophytes. Bonne qualité de son (Dolby 5.1), Accès à tous les postes de sport.

Désavantages : La solution de loin la plus couteuse. Flux instable (satellite) pas la meilleure qualité visuelle.

Télé IP ou IPTV : (V Media, Zazeen, Telus etc,)

Avantages : Les prix semblent assez compétitifs.

Désavantages : Requiers une bonne connexion internet, souvent par le même fournisseur que la télé IP. Les bouquets de canaux ne semblent pas complets avec tous les fournisseurs. Beaucoup de postes non HD.

Sur le web : (Sportsnet Now)

Avantages : La solution la plus économique pour avoir accès à toutes les parties du Canadien. (Pour moi c’est presque le tiers du prix!) Plus besoin d’abonnement à la télé traditionnelle.

Désavantages : Requiers une bonne connexion internet. Qualité maximale 720p. Le son est seulement en stéréo. Peut souffrir du changement (lag). Limité à quelques appareils (IOS, Android, X1, Chromecast et PC (celui-ci doit être performant). Un seul utilisateur à la fois. Seulement en Anglais.

Télé gratuite hertzienne : (sur CBC, City TV et NBC)

Avantages : La solution gratuite parfaite si vous n’avez pas un budget pour le hockey ou que vous n’écoutez que quelques parties par années. La qualité visuelle de la télé hertzienne est la meilleure. Le flux n’est pas compressé. Le son est en 5.1.

Désavantages : Vous n’aurez droit, au mieux qu’aux parties du samedi soir et des séries éliminatoires. Trop souvent, on priorise les parties de Toronto à celles de Montréal sur CBC. Vous devez avoir une bonne antenne et malheureusement le signal de City TV n’est pas très fort, alors tout dépendamment votre région, vous pouvez avoir de la difficulté à le capter.

Radio : (TSN690 et 98.5 FM)

Avantage : gratuit! Vous avez le choix de la langue. Parfait si vous êtes sur la route ou que vous ne voulez pas écouter la Télé!

Désavantages : C’est de la radio, alors pas d’images…

PS. Il existe d’autres fournisseurs, ceux que j’ai nommés sont les gros joueurs qui sont disponibles un peu partout au Québec. Il existe aussi le forfait Gamecenter de Rogers. Par contre, celui-ci vient avec les <blackouts> ce qui fait que pour un amateur du CH au Québec, cette option est dénué de sens comme on ne peut pas consommer toutes les parties du bleu-blanc-rouge !

Philippe Landry

Je réitère que je ne travaille pour aucune compagnie de télécommunications, de diffuseur et de fournisseur de service de médias. Je n’ai reçu aucune forme de compensation que ce soit pour ce que j’ai écrit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here