Par Shado Forget

Bonjour à tous !

Cette semaine nous allons aborder le sujet des aiguisages. Que sont les différences entre les aiguisages ? Qu’est-ce qu’un bon aiguisage et qu’est-ce que j’ai vraiment besoin comme coupe ?

L’aiguisage de vos patins est probablement la source de discussion la plus animée lorsque vous êtes avec d’autres joueurs de hockey et/ou patineurs. Tout le monde semble avoir des préférences et des opinions bien distinctes sur le sujet. Il s’agit d’un éternel débat pour savoir à quelle fréquence nous devons aiguiser nos patins ! Quel type d’aiguisage me faut-il pour être performant, rapide et agile sur la glace ? Ou devrais-je faire aiguiser mes patins pour optimiser mon rendement ?

Dans cet article nous allons répondre à toutes ces questions !

À quelle fréquence devrais-je faire affûter mes patins ?

Réponse :  Entre 6 et 10 heures de glace

 

Qu’est-ce qu’un bon aiguisage ?

Réponse : Un bon aiguisage est lorsque la cavité créée lors du passage de la meule d’aiguisage et votre lame est bien centré d’un bout à l’autre de votre lame et que le côté intérieur et extérieur de la lame sont lisses et coupants.

 

Quels-sont les types d’aiguisages existant sur le marché ?

Il existe plusieurs types d’aiguisages. Les plus populaires se retrouvent entre la coupe ⅜ (Coupe Pro dans la plupart des pro-shops et magasins) et la coupe ⅝ (Coupe de gardiens de but)

Il est important de savoir que plus la cavité au centre de votre lame est profonde, plus votre lame aura du mordant. Vous aurez toutefois beaucoup moins de glisse, car la surface de contact de la lame avec la glace se limitera seulement aux « Edges » (parois extérieures de la lame).

La plupart des joueurs de hockey vont opter pour une coupe de type « régulière ». Celle-ci représente la coupe ½. Ce type d’aiguisage représente un bon équilibre entre la glisse et l’aspect mordant que l’aiguisage vous procure. Step Hockey démontre très bien l’étendue des possibilités d’aiguisages offerte chez Sports aux puces 440 ainsi que plusieurs caractéristiques de ceux-ci.

Quel type d’aiguisage me faut-il pour être performant, rapide et agile ?

Malheureusement, il n’y a pas de coupe d’aiguisage miracle pour être performant, rapide et avoir le mordant parfait dans la glace. Dans les faits, l’aiguisage parfait est très souvent influencé par la rigidité de la glace sur laquelle nous allons jouer.

Par exemple, lors d’une canicule un après-midi du mois de juillet, la glace de la patinoire sera certainement plus molle et lors de vos déplacements sur celle-ci, votre lame de patin s’enfoncera plus facilement dans la glace. Vous aurez donc besoin de moins de mordant pour effectuer vos virages brusques et pour atteindre une vitesse de pointe acceptable.

Dans le cas contraire, si vous avez une partie de hockey à Saint-Clin-Clin-des-Meu-Meu en plein froid sibérien de Février et que la joute se joue à l’extérieur, vous allez patiner sur une surface glacée très dure. Dans ce cas, il vaut mieux aiguiser vos patins avec un type d’aiguisage plus “agressif” et avoir plus de mordant au détriment de la surface de glisse.

 

Ou devrais-je faire aiguiser mes patins pour optimiser mon rendement ?

Il est préférable d’aller dans un endroit que vous connaissez et dont vous avez confiance. Le meilleur choix de l’endroit pour aiguiser vos patins serait probablement les boutiques spécialisées en aiguisage de patin. Peu importe votre emplacement au Québec, les sports aux puces sont souvent reconnus comme des endroits de prédilections pour l’affûtage. Qu’en est-il des « Pro-shops » dans les arénas ? La manière la plus simple pour illustrer la qualité des aiguisages dans les arénas serait de lancer un 25 cents dans les airs et de prédire le côté où il retombera. Vous avez des chances de tomber sur un pro des aiguisages qui vous offrira le meilleur aiguisage de votre vie, mais aussi des chances qu’il s’agisse du pire… Faire attention aux affûtages d’arénas.

Nous désirons en savoir plus : Avez-vous des préférences en termes d’aiguisages ?

Bonne semaine !