Déjà le quatrième texte de cette série « 31 in 31 » et il mettra en vedette l’une des formations les plus intrigantes de la nouvelle saison de la LNH qui s’amorcera au début du mois d’octobre.

Pour ceux qui me suivent depuis belle lurette, vous savez à quel point j’adore Jack Eichel et je crois, probablement de façon naive, qu’on commencera à voir tranquillement le vrai visage de cette formation remplie de potentiel.

Équipe : Buffalo Sabres ( 1970 )
GM : Jason Botterill
Coach : Ralph Krueger
Head scout : Ryan Jankowski
Rang LNH 2019 : 27e
Rang division Atlantique 2019 : 6e
Meilleur marqueur 2019 : Jack Eichel (82)
Meilleur défenseur 2019 : Rasmus Dahlin (44)
Meilleur espoir : Dylan Cozens ( 2019 – 7e )

Changement de propriétaires, changements de GMs, changements d’entraîneurs, changements de noyau. Voici ce à quoi ressemble les dernières années pour les partisans des Sabres. Heureusement, je crois que ce temps est révolu et que les choses ont commencé à s’améliorer le jour où Terry et Kim Pegula ont décidé d’acheter l’équipe. C’était en 2011 et évidemment, une concession gagnante ne se bâtit pas en 2-3 saisons. Commencerons-t-on à voir enfin le vrai visage de cette formation remplie de potentiel? Je crois que oui!

Sans dire que l’attaque des Sabres sera à tout casser, elle présente tout de même des pièces intéressantes et surtout, une profondeur qui pourrait devenir très importante dans une course aux séries qui s’annonce fort intéressante dans l’Est. Le duo Eichel-Skinner sera, encore une fois, très explosif et j’ai la ferme impression que le jeune Victor Olofsson viendra se greffer à eux sur la première unité en début de saison. Par la suite, Casey Mittelstadt devrait éclore cette saison et je crois que cette chimie avec Conor Sheary et Sam Reinhart pourrait offrir de bons résultats au nouvel entraîneur Ralph Krueger. Parlant de Krueger, son passage à Edmonton n’a pas passé à l’histoire, mais qui passe à l’histoire à Edmonton anyways?

Un des mouvements que j’ai adoré lors de la saison morte, c’est cette transaction qui a amené Jimmy Vesey à Buffalo en retour d’un vulgaire choix de 3e ronde lors de l’encan 2021. Sans dire que Vesey est une superstar, il a tout de même récolté 35 points l’an dernier et il n’a que 26 ans. J’ai toujours été un grand fan de Vesey lorsqu’il évoluait à Harvard et s’il peut retrouver ses repères chez les Sabres, Jason Botterill aura réalisé une excellente transaction. De plus, la signature de Marcus Johansson a passé un peu sous silence, mais c’est une excellente signature pour les Sabres qui ajoutent de l’expérience et du leadership à leur offensive qui en avait besoin. J’ai adoré Johansson en séries avec les Bruins et c’est probablement lui qui se retrouvera à la droite de Eichel et de Skinner au final sur cette première ligne qui aura quand même beaucoup de pression cette année.

Au niveau de l’avenir, les Sabres ont visé juste au dernier repêchage en sélectionnant le centre canadien Dylan Cozens qui cadrera à merveille dans cette nouvelle mentalité. Krueger est le style d’entraîneur qui adore les « col bleus » et tous ses attaquants devront jouer avec ce genre d’attitude. Cozens est le prototype de centre qui aura toutes les chances au monde de jouer sous le règne du nouveau pilote des Sabres et j’ai même l’impression qu’on le verra à l’oeuvre pendant 3 ou 4 rencontres pré-saison. Par contre, si Casey Mittelstadt n’est pas constant lors du camp d’entraînement, Cozens pourrait même devenir une option extrêmement intéressante à court terme pour les Sabres.

Même si elle n’est pas la plus flashy, j’adore cette jeune brigade défensive. Évidemment, le statut de Rasmus Ristolainen est toujours très ambigu à l’heure d’écrire ces lignes, mais si le gros 55 réussi à être heureux à Buffalo, cette défensive pourrait clairement devenir la force de cette équipe. Rasmus Dahlin ne connaîtra pas la guigne de la deuxième saison et il devrait connaître une très grande saison. Dahlin deviendra très rapidement la deuxième pierre angulaire de cette formation et si les vétérans tire dans la même direction que lui, c’est une défensive qui offrira du jeu plus qu’honnête. L’ajout de Colin Miller est un ajout très important à mes yeux. Miller est un excellent patineur et il sera amplement capable de pivoter la deuxième vague de l’avantage numérique. Parlant d’ajout, j’ai beaucoup aimé cette transaction qui a amené le jeune défenseur Henri Jokiharju. Je crois qu’il aura une très bonne chance de percer l’alignement dès cette saison.

Pour ce qui est du futur au point d’appui, j’ai bien hâte de voir ce que pourra offrir le jeune défenseur suédois Oskari Laaksonen de qui on dit énormément de bien. Laaksonen a 20 ans et n’a pas décidé de se pointer le bout du nez à Buffalo pour jouer le rôle de touriste. Il est droitier et pourrait devenir une superbe option le jour où Botterill décide d’échanger Ristolainen.

Devant le filet. Ouin. C’est probablement là où tout s’écroulera pour une équipe, qui n’a pas énormément de failles. Sans dire que Carter Hutton a connu une mauvaise saison l’an dernier, je ne crois pas qu’il peut amener les Sabres en séries. D’autant plus que lorsque je jette un oeil aux autres formations dans sa division, il devra régulièrement battre Carey Price, Frederik Andersen, Tuuka Rask et Andrei Vasilevskiy. Parions que les matchs face aux Sénateurs et aux Red Wings seront bien encerclés au calendrier.

Heureusement, Ukko-Pekka Luukkonen existe et deviendra très rapidement le sauveur chez les partisans des Sabres. Il est, à mes yeux, l’un des meilleurs gardiens d’avenir dans la LNH et les Sabres ne perdront pas énormément de temps avant de lui faire une place de choix avec le grand club. Est-ce qu’on le verra dès cette saison dans la LNH? Possible, oui.

Saison 2019-2020

Classement LNH : Troisième tiers 
Classement division Atlantique : 6e 
Meilleur marqueur : Jack Eichel
Meilleur défenseur : Rasmus Dahlin
Espoir à surveiller : Ryan Johnson – D ( Minnesota – NCAA )

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, passez une belle fin de journée les amis et je vous rappelle que pour me suivre sur les médias sociaux, c’est relativement simple :

Facebook : ICI 
Twitter : ICI
Twitch : ICI

Crédit photo : We Sport FR

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here