Well : mes réponses à vos questions – Semaine du 12 août – Lundi

Bon lundi les chummmmmms. Après avoir recommencé à courir ce matin, j’ai décidé d’écrire mon texte parce que j’vous aime en maudit puisque si ça avait été juste de moi, j’aurais fait un powernap de 450 heures…

Merci à la Octane Sirius XM et sa playlist « New hard rock playlist » qui fait en sorte que mes yeux sont encore ouverts en ce moment.

Bref, j’ai vu que beaucoup de nouveaux followers sont arrivés sur ma page cette semaine et j’voulais prendre un peu de temps pour rappeler comment fonctionne la formule de mes textes.

Nouvelle formule pour cette année que j’essaie depuis le début du mois d’août. Je vous pose des questions sur le hockey dans un post sur ma page le matin du texte et sur la totalité des questions, j’en sélectionne 5 pour concocter ce texte. Évidemment, étant donné que le site de Paramount se spécialise dans le hockey, vous aurez deviné que je me contenterai de répondre aux questions sur le hockey.

Q- Francis Tremblay-Lavoie me demande : ”Un an après, tu penses quoi de la transaction qui a envoyé Erik Karlsson à San Jose?”

R- Et bien, mon cher Francis, sache que c’est cette année qu’on aura une partie de la réponse puisque les deux éléments clés de cette transaction pour les Sens s’appellent Rudolfs Balcers et Josh Norris. Voici d’ailleurs la transaction en question :

The return includes several picks and prospects. In exchange for Karlsson, the Senators receive four players — forward Chris Tierney, defenceman Dylan DeMelo, and forward prospects Josh Norris and Rudolfs Balcers — as well as a first-round draft pick (2019 or 2020) and a second-round pick in 2019. If the Sharks miss the playoffs in 2018-19, that first-rounder will be in 2019; otherwise, it’s a 2020 first-round pick that will go to Ottawa.

Ce qu’on sait déjà, c’est que Dylan DeMelo a donné de l’excellent hockey aux Sens jusqu’à présent, il a récolté 22 points et en sera à sa dernière saison de son contrat lui qui ne gagnera que 900 000$ cette saison, l’une des plus grosses aubaines dans la LNH. Sa chimie avec Thomas Chabot et très intéressante et je crois que les deux amorceront la saison ensemble. Dans le cas de Chris Tierney, il a, lui aussi, connu une saison surprenante récoltant 48 points. À ces deux joueurs, on ajoute Josh Norris qui vient de connaître une excellente saison avec les Wolverines de Michigan dans la NCAA et qui est probablement le gros joueur de centre complet que les Sens attendent pour évoluer en compagnie de Brady Tkachuk. Les deux se connaissent déjà très bien et sont de bons amis dans la vie de tous les jours, donc pariez qu’ils évolueront ensemble relativement tôt dans l’aventure.

Vidéo : Maris Zadinans

L’élément un peu surprise de cette transaction aux yeux des amateurs de hockey s’appelle Rudolfs Balcers et croyez-moi, il pourrait bien faire en sorte que les Sens sortiraient gagnants de cette transaction. Sans trop faire de bruit, le Letton de 22 ans a connu une bonne première saison avec les Senators de Belleville en récoltant 31 points en 43 matchs et il a été extrêmement solide au Mondial amassant 9 points en 7 parties avec la Lettonie. Ce que j’aime de Balcers, c’est sa rapidité d’exécution et lorsque je regarde l’avenir chez les Sens, je réalise qu’il cadre à merveille avec la mentalité de cette formation qui avancera beaucoup plus vite qu’on ose le croire dans le milieu. Celui qui devrait logiquement porter le #21 chez les Sens cette saison pourrait surprendre beaucoup de gens et je crois que si D.J. Smith l’utilise bien, il pourrait faire partie de l’équation assez rapidement. Fait à noter, les Sens ont aussi reçu le 1er choix des Sharks en 2020 dans cette transaction. Sur le coup, on a crié à l’injustice, mais je vous assure qu’au final, cette transaction n’était vraiment pas mauvaise pour l’avenir de la formation franco-ontarienne.

Q- Max Pelletier, mon trucker pref me demande : ”Edmonton ….. y va arriver quoi d’après toi cette année?? Top ou flop???

R- J’aime beaucoup la question de Max puisque je me la pose moi-même. Sans dire que les Oilers connaîtront une mauvaise saison, je ne crois pas qu’ils seront des séries, mais par contre, c’est évident que l’embauche de Ken Holland et l’arrivée de Dave Tippett viendra stabiliser un navire qui coule depuis déjà plus de 10 ans. Je n’étais pas à 100% d’accord avec la sélection de Philip Broberg au dernier repêchage, mais force est d’admettre que Holland avait très bien identifié la lacune organisationnelle à son arrivée et c’était une belle preuve que le nouveau patron des Oilers avait bien fait ses devoirs. Ce qui me plaît le plus avec la nouvelle équipe de gestion des Oilers, c’est que Dave Tippett n’en aura rien à cirer de ce que Leon Draisaitl veut et qu’il devra se plier aux demandes de son entraîneur qui n’embarquera jamais dans son jeu de ”drama queen”. Tippett est l’un des entraîneurs que je respecte le plus et il était le candidat idéal pour relancer la formation de l’Alberta. Je me mouillerai en vous affirmant que les Oilers pourraient terminer au 9e ou au 10e rang dans l’Ouest à quelques points seulement des séries.

Q- Patrick Légaré me demande si selon moi, le top 10 du repêchage 2020 a plus de potentiel que celui de 2019.

R- Et bien Patrick, partons de mon top 10 actuel et par la suite, je répondrai à ta question.

1- Alexis Lafrenière – LW – Océanic de Rimouski 
2- Lucas Raymond – RW – Frolunda HCJ20 
3- Alexander Holtz – RW – Djurgardens IF
4- Quinton Byfield – LW – Sudbury Wolves 
5- Cole Perfetti – C – Saginaw Spirit 
6- Yaroslav Askarov – G – St. Petersburg 

7- Hendrix Lapierre – C – Saguenéens de Chicoutimi
8- Marco Rossi – C – Ottawa 67’s 
9- Jamie Drysdale – D – Erie Otters 
10- Anton Lundell – C – HIFK

C’est relativement difficile de comparer des cuvées au niveau du potentiel puisque bien évidemment, les joueurs sont différents et parce qu’ils possèdent leur propre style, mais j’aurais tendance aujourd’hui à te dire que ce sont des cuvées qui se ressembleront beaucoup au niveau du top 10 au final. Ce qui est moins flamboyant actuellement, c’est l’absence des Américains qui gagneront leur lettre de noblesse au courant de la saison je n’en suis pas du tout inquiet.

Photo : Océanic de Rimouski

C’est donc dire que le top 10 que tu peux voir actuellement deviendra de plus en plus relevé plus la saison avancera et c’est donc pour cette raison que je crois qu’au final, le top 10 de la cuvée 2020 sera supérieur à celui de la cuvée 2019. Mais, on dit souvent que le repêchage n’est pas une science infuse et il serait très possible aussi que l’avenir nous dise que la cuvée 2019 en soit une plus relevée. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on adore tous suivre les repêchages d’année en année. 🙂

Q- Sébastien Gadoury me pose ceci comme question : ”Avec l’arrivée de Corey Perry et de Joe Pavelski à Dallas, et-ce que tu crois que les Stars ont une chance réelle de gagner la coupe?

R- Absolument. Voici d’ailleurs, d’entrée de jeu, ma prévision pour le classement de cette division Centrale que j’ai affectueusement renommée ”Groupe de la Mort”.

1- Nashville 
2- Colorado 
3- Chicago 
4- Dallas 
5- St Louis
6- Winnipeg 
7- Minnesota

Ne vous laissez pas tromper par le fait que je place les Stars au 4e rang puisque je crois que 5 des 7 équipes de la formation seront des séries et que très très très très peu de points sépareront la 6e place de la 1re. Est-ce qu’au final, les Jets seront en séries? Possible, oui. Au final, je crois que cette division offrira du hockey d’une extrême qualité cette saison et ce n’est pas un hasard puisque les derniers champions de la Coupe Stanley s’y retrouvent et qu’ils ont, sans trop le vouloir, placé la barre très haute pour la prochaine saison.

Photo : The Runner Sports

La stabilité de Ben Bishop devant le filet combinée à cette offensive explosive qui mettra en vedette l’un des trios les plus dominants de la LNH encore cette saison et à l’émergence de Miro Heiskanen qui deviendra rapidement l’un des meilleurs défenseurs de sa génération feront de cette équipe, une formation extrêmement difficile à affronter chaque soir et je ne serais pas du tout surpris de voir les Stars trôner au sommet de cette folle division. Comme le dit Sébastien, l’ajout de Joe Pavelski et de Corey Perry viendra combler quelques trous dans l’alignement et ajoutera énormément d’expérience et de leadership.

Q- Petite question sur le CH qui me vient de Vincent Deslauriers qui me demande quelle sera la surprise chez le Tricolore cette saison.

R- Je ne sais pas à quel point j’en suis convaincu, mais j’ai très souvent suivi mon feeling dans mon analyse et j’ai la ferme impression que Nick Suzuki connaîtra des débuts fracassants avec le Canadien. Oui, son coup de patin n’est peut-être pas 100% adapté à la LNH puisque son manque d’explosion pourrait venir un peu « clash » avec le pace de la Ligue nationale, mais no big deal puisque je crois qu’il s’adaptera très rapidement. En fait, j’adore tout de Nick Suzuki, je m’en confesse. Oui, c’est un joueur extrêmement habile, mais pratiquement tous les kids le sont aujourd’hui. Ce qui fera en sorte que le nouveau #88 du Tricolore se démarquera très rapidement, c’est sa hargne sur la glace et son niveau de compétition. Je crois que c’est exactement ce genre de kiddo qui manquait au Canadien et je vous assure que tout le monde l’adorera dès ses premiers coups de patin avec la Sainte-Flanelle.

Vidéo : HSD Prospects

#InSuzukiWeTrust

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, passez une belle journée les amis et je vous rappelle que pour me suivre sur les médias sociaux, c’est relativement simple :

Facebook : ICI 
Twitter : ICI
Twitch : ICI

Crédit photo : Belleville Senators

Well
Wellhttps://www.facebook.com/WellHPA
Hockey Prospects Analyst

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read

Well : mes réponses à vos questions – Semaine du 29...

Bon lundi les amis, j'espère que vous passez de belles vacances. J'vous dérange 10 minutes pour une petite lecture! 🙂

Team Perfo – Yoga

- Advertisment -