Well : mes réponses à vos questions – Semaine du 23 septembre – Mardi

Bon mardi, beaucoup de choses se sont déroulées depuis la dernière fois où j’ai pris du temps pour vous écrire. J’ai l’impression que les amateurs de hockey n’étaient pas tout à fait prêts à recevoir des textes de façon régulière, maintenant qu’ils le sont, je me prêterai au jeu et répondrai à vos questions le mardi et le jeudi.

Je vous rappelle la formule ; le mardi et le jeudi matin, je publie un post sur ma page vous demandant vos questions sur le hockey et par la suite, je sélectionne 5 questions pour créer et rédiger ce charmant texte.

Mine de rien, la saison de la LNH approche à grands pas et je commence à être très fébrile. Je crois que nous aurons droit à une saison incroyable.

Petite nouveauté dans mes textes et ce, parce que j’en avais envie. En plus du sport, je suis un grand passionné de musique et chaque fois que j’écris un texte, je choisis un artiste différent et je le fais selon mon feeling du moment. Pour chaque texte, je vous mentionnerai l’artiste qui a accompagné mon écriture. J’aime faire découvrir des artistes et j’avais envie d’ajouter cette petite touche personnelle à ce concept qui l’est déjà beaucoup.

Aujourd’hui : Tegan and Sara

Q1- La première question me vient de Maxime Pelletier qui me demande ceci : « L’idéologie Toronto vs Tampa Bay pour les salaires (joueur raisonnable) t’en penses quoi? »

R1- De ce que je comprends de la question de Maxime, il se demande pourquoi les joueurs du Lightning semblent toujours signer des contrats « raisonnables » au final et ce, même après de longues et dures négos.

Je crois que ce qui fait la force du Lightning, c’est que Steve Yzerman semble avoir bâti une camaraderie, une formation qui se tient et qui avance dans la même direction. Steven Stamkos est le coeur et l’âme de cette formation et est avec le Lightning depuis 2008, Kucherov est l’un des meilleurs joueurs de la LNH et fait partie de la formation depuis 2013, même chose pour Victor Hedman qui est là depuis 2009. Je crois que lorsque vous pouvez compter sur des joueurs comme eux, que les autres auront plus envie de suivre et de demeurer dans le noyau en sachant très bien qu’ils ont le potentiel de remporter la Coupe Stanley à chaque saison.

Je crois que l’esprit d’équipe est peut-être plus axé sur le collectif à Tampa qu’il peut l’être à Toronto. Du moins actuellement. Chez les Leafs, tout semble compliqué et j’ai hâte de voir un peu de stabilité. Personnellement, avec tout ce qui se déroule, j’ai tendance à remettre en doute le leadership de Mike Babcock qui ne semble pas être le genre d’entraîneur qui aime être proche de ses joueurs. Tout le contraire de Jon Cooper qui est réputé pour cet aspect de son coaching. On voit ce que ça donne au final…

Q2- Jonathan Painchaud Laurence me demande ceci : « À l’exception de Hughes et Kakko, qui des joueurs repêchés en 2019 pourraient faire le club dès cette année. »

R2- J’aime beaucoup les chances de Kirby Dach et de Bowen Byram qui ont été respectivement sélectionnés au 3e et au 4e rang lors du dernier encan. Je crois fermement que les deux sont le meilleur exemple qu’un jour, on devra revisiter le règlement qui empêche les joueurs d’âge junior d’amorcer leur carrière dans la AHL. Oui, en faisant ça, on aide les formations de la CHL à demeurer compétitives, mais c’est aussi un couteau à deux tranchants puisqu’on ramène des joueurs qui n’ont plus rien à prouver dans le junior et qui pourraient voir leur progression en souffrir.

Dach mesure 6’4” et pèse 204 lb, il a amassé 73 points en 62 parties l’an dernier avec les Blades de Saskatoon et je ne vois pas en quoi un retour dans la CHL pourrait lui être bénéfique. Il est actuellement ennuyé par des syndrômes post-commotionnels , mais semble-t-il qu’il pourrait recommencer à pratiquer avec l’équipe demain, donc ça augure super bien pour lui. Je persiste à croire qu’il amorcera la saison à Chicago et qu’il y restera toute la saison. Je crois même que c’est ce qui a aidé les Hawks à trancher au final lorsqu’ils avaient le choix entre lui, Byram et Turcotte.

Dans le cas de Byram, c’est le même son de cloche puisqu’après avoir littéralement démoli la CHL l’an dernier avec une spectaculaire récolte de 80 points en 67 parties, il a fait encore mieux en séries en amassant un impressionnant total de 26 points en 22 rencontres. Désolé d’être direct, mais Bowen Byram n’a ABSOLUMENT rien à gagner en retournant dans la CHL. J’ai même vu une rencontre pré saison de l’Avalanche et il formait une paire avec Cale Makar. Ce duo-là est un fit naturel, Byram est gaucher tandis que Makar est droitier et les deux se compléteront tellement bien dans le futur que je ne vois pas comment l’Avalanche pourrait regarder Byram dans les yeux et lui dire qu’il est coupé. Il mérite de jouer dans la LNH et ce, dès cette saison.

Q3- La question suivante me vient d’Alexandre Abbott qui me demande : « Salut Well! Que penses-tu de la coupure de Jake Evans? Seulement dû au trop nombreux contrats garantis ? Ou pas le bon rôle pour lui de disponible? Malgré plusieurs critiques sur sa vitesse je demeure persuadé qu’on le verra dans le grand club dans un avenir rapproché! »

R3- J’ai, moi aussi, beaucoup aimé Jake Evans au camp d’entraînement et je dois vous avouer que plusieurs personnes m’en ont parlé. C’est un très bon signe pour un jeune joueur comme lui. Depuis quelques années, j’aime comment l’organisation du Tricolore travaille et je commence tranquillement à les sentir un peu plus en contrôle au niveau organisationnel. Par contre, il reste un élément que j’ai beaucoup de difficulté à comprendre et ce, à chaque année. En fait, je sens que toute cette pression de faire les séries étouffe un peu Marc Bergevin qui a constamment tendance à paniquer pendant la saison morte et à offrir toute sorte de contrats ici et là à des joueurs qui ne signeraient peut-être même pas ailleurs.

Ce qui me bug, c’est que le CH repêche tellement bien depuis 2 ou 3 ans, mais qu’un jour, ces jeunes joueurs devront avoir une place dans l’alignement, donc je crois que Bergevin peut officiellement se permettre d’arrêter de paniquer, de se faire confiance et surtout, de faire confiance à Joel Bouchard qui fait une job COLOSSALE avec le Rocket. Les Dale Weise, Jordan Weal, Nate Thompson et Mathew Peca n’ont pas vraiment leur place dans une formation qui repêche excessivement bien et qui doit s’assurer de faire un bon « cycling » avec ses kids. Charles Hudon a besoin d’avoir de la glace de qualité et Jake Evans avait mérité la chance d’amorcer la saison dans la LNH avec le camp qu’il a connu. La seule signature qui était justifiée dans le contexte actuel à mes yeux, c’était celle de Nick Cousins qui me plait énormément comme joueur. C’est le genre de joueurs que Claude Julien adore et je crois qu’il surprendra beaucoup de partisans du Canadien cette saison. Pour le reste, j’aurais préféré voir des jeunes venir tenter de forcer la main de l’organisation que de voir des vétérans qui continueront de se chercher dans la LNH.

Q4- Carl Perreault m’écrit ceci : « Qui tu vois percer le top 6 des Sharks avec le départ de Pavelski? Et est-ce que son leadership va manquer au courant de l’année ou Couture, avec l’aide de Thornton, Burns et Karlsson, va faire la job? Soit dit en passant, merci pour tes textes toujours pertinents c’est un plaisir de te lire. »

R4- Tout d’abord, un gros merci Carl, les mots positifs sont devenu assez rares dans le domaine, donc je les accepte avec le plus grand des plaisirs aujourd’hui, c’est super apprécié.

Je suis content que quelqu’un me permette de jaser des Sharks puisqu’ils font partie des formations de la LNH que je respecte le plus. J’ai la chance de connaître personnellement Gilles Côté, recruteur au Québec pour les Sharks, et j’ai toujours eu beaucoup de plaisir à écouter ses histoires sur l’organisation et comment ils fonctionnaient là bas. Les Sharks forment une famille et c’est toujours en équipe et en famille qu’ils réussissent à gérer leurs histoires. Le meilleur exemple est celui d’Erik Karlsson qui, malgré toutes les rumeurs à son sujet, a été accueilli et traité comme un membre de la famille là bas et il n’a jamais été question pour lui cet été de signer ailleurs qu’à San Jose.

Pour ta question Carl, au niveau technique, je crois que c’est Lukas Radil qui prendra la place de Pavelski dans le top 6, lui qui devrait évoluer « logiquement » à la droite de Tomas Hertl et d’Evander Kane sur une deuxième unité quand même très offensive. Je crois que la première unité, elle, sera constituée de Couture, de LaBanc et de Meier. Pour ce qui est du leadership, Couture est celui qui porte le C, mais il n’aura pas vraiment besoin d’hausser le ton puisque ce vestiaire est rempli de leadership et je crois qu’on laissera la chance à Couture d’être lui-même.

Q5- La 5e et dernière question me vient de Marc-André Laurin qui veut savoir ceci : « Pour Jesperi Kotkanemi, a-t-il pris trop de poids rapidement ou si c’est peut-être la guigne de la 2ème année selon toi? »

R5- J’ai toujours su que ça ne serait peut-être pas aussi rose que les gens osaient le croire dans son cas. Premièrement, je suis encore un peu sous le choc que le Tricolore l’ait préféré à Brady Tkachuk et Quinn Hughes qui étaient, sont et seront toujours de meilleurs joueurs à mes yeux. Est-ce que ce choix finira par hanter le CH à moyen et long terme? Possible.

Sur le côté technique, Kotkaniemi demeure un très bon kid et il est probablement un peu mélangé à l’heure actuelle. J’ai vu quelques matchs lors du camp et il ne m’a pas du tout impressionné, mais, ça demeure un camp d’entraînement et les joueurs n’arrivent pas tous dans la même forme. Est-ce que Kotkaniemi a le talent pour réussir? Absolument. Est-ce que le Tricolore saura bien gérer la situation? C’est la chose qui me fait le plus peur pour être honnête. Kotkaniemi n’a que 19 ans et tout ce cirque montréalais doit être encore extrêmement impressionnant et intimidant pour lui. Ce que je n’aime pas du tout actuellement, c’est qu’on semble se diriger vers un débat qui implique Suzuki, Poehling et Kotkaniemi, comme si le CH était obligé d’en garder seulement un des trois. Il n’y pas de limite de jeunes joueurs et si vous voulez bien les développer, vous devrez réfléchir de la bonne façon pour ne pas constamment y aller de la solution facile qui est de « couper le kid ».

Personnellement et ce, depuis le début de l’été, je n’ai aucun doute dans ma tête que Kotkaniemi, Poehling et Suzuki doivent évoluer dans la LNH et s’il le faut, le CH devra transiger pour leur faire une place. C’est comme ça que les équipes championnes le deviennent et c’est comme ça que le Canadien de Montréal devra commencer à réfléchir.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, passez une belle fin de journée les amis et je vous rappelle que pour me suivre sur les médias sociaux, c’est relativement simple :

Facebook : ICI 
Twitter : ICI
Twitch : ICI

Crédit photo : Tampa Herald

Well
Wellhttps://www.facebook.com/WellHPA
Hockey Prospects Analyst

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read

Well : mes réponses à vos questions – Semaine du 29...

Lorsque j'ai pris la décision de revenir dans le hockey, je me demandais à quel genre d'accueil j'aurais droit. Je dois vous...
- Advertisment -