Well : top 10 des plus gros «risers» à surveiller

Je n’avais pas prévu commencer mes top 10 avant le mois de septembre, mais je crois que personne ne se plaindra de cette soudaine motivation qui est en train tranquillement de me faire sortir de ma noirceur et croyez-moi, c’est parfait!

J’en parle souvent, mais les joueurs qui vous aideront à gagner votre pool, ce ne sont pas toujours les joueurs vedettes, ce sont aussi les vétérans qui ont été blessés et les jeunes joueurs que vous allez avoir la chance de sélectionner en fin de repêchage pendant que vos collègues continueront de suivre la ”liste” fournie dans les différentes revues spécialisées. Parlant de revues spécialisées, je vous conseille très fortement d’acheter l’édition du guide des poolers que produit la revue Hockey Le Magazine. C’est d’ailleurs, la seule que je vous conseillerais d’acheter qui est produite en français, donc n’hésitez pas à vous la procurer, les gars sont sur la grosse coche.

Bref, revenons à nos ”risers”…

Leur qualité première est leur upside puisque si vous repêcher un kid qui sort une saison de 60 points dans une ronde où les autres ont repêchés des gars de 34, 40 points et bien, vous venez de gagner une vingtaine de points juste avec un joueur. Prenez comme exemple Brayden Point du Lightning qui aurait très bien pu être considéré comme un riser l’an dernier lorsque la saison des pools s’est amorcée. Point a probablement été sélectionné dans les rondes 3 ou 4, tout dépendant de la grosseur des pools, mais somme toute, il n’a pas été sélectionné dans les 2 premières rondes, j’en suis persuadé. Fort d’une récolte de 66 points la saison précédente, Point a probablement été sélectionné comme un joueur de 66 points, mais le fait qu’il a explosé avec une saison de 92 points fait en sorte que les personnes qui ont pris une chance avec lui en sont sorties grandes gagnantes puisqu’on parle de d’un bon de 26 points, ce qui est énorme pour un joueur dans son range. Souvent, on peut voir ce genre de bon chez les recrues lorsqu’on travaille en projection, mais dans le cas de Point, il fût un véritable cadeau du ciel pour les poolers.

Voici donc mon top 10 des risers à surveiller cette saison :

1- Elias Pettersson – Canucks de Vancouver
Ce n’est pas une surprise, mais ce que j’aime dans son cas, c’est qu’il a manqué une dizaine de rencontres l’an dernier donc sa récolte de points est un tantinet plus basse que ce qu’elle aurait pu être s’il avait disputé les 82 parties. 66 points en 71 rencontres à sa saison recrue me laisse présager qu’il pourrait connaître une très grande saison cette saison. Sans dire qu’il nous sortira le même bon que Point, je ne serais pas du tout surpris de le voir récolter 85 points cette saison, donc si vous avez le chance de le repêcher, faites-le.

2- Clayton Keller – Coyotes de l’Arizona
C’est faux de croire que la situation chez les Coyotes se n’améliorera jamais et cette transaction qui a amené Phil Kessel en Arizona est un gigantesque pas de géant pour la formation de Rick Tochett. Peu importe ce que les gens pourront dire de négatif sur Phil Kessel, il est tout de même l’un des meilleurs franc-tireurs de sa génération et je ne serais pas surpris de voir Kessel évoluer en compagnie de Nick Schmaltz et de Clayton Keller. Ce dernier est un joueur extraordinaire et il passe totalement dans l’oublie chez les Coyotes, de plus, sa récolte de 49 points le fera glisser considérablement. Après avoir connu une très bonne saison recrue, comme le démontre sa fiche de 65 points, Keller reviendra en force avec une saison de 70 points. Un bon de 21 points qui pourrait s’avérer très payant pour vous.

3- Brady Tkachuk – Sénateurs d’Ottawa
La situation à Ottawa me rappelle drôlement celle dont je viens de vous parler, mais dites-vous une chose, les formation comme les Sénateurs et les Coyotes ne peuvent pas faire pire et elles n’iront qu’en s’améliorant. Brady Tkachuk deviendra rapidement le coeur et l’âme de cette offensive et il jouera à toutes les sauces sous les ordres de D.J. Smith qui est le nouvel entraîneur-chef de la formation franco-ontarienne. Tkachuk pourrait passer d’une récolte de 45 points à une récolte de 65 points cette saison. Un autre bon de 20 points intéressant pour vous.

4- Erik Karlsson – Sharks de San Jose
Si vous voulez jouer agressif et tenter un coup de circuit de 450 pieds au champs centre, vous avez votre choix de deuxième ronde ici. Karlsson a été victime d’une véritable campagne de salissage dans les dernières années, mais en réalité, il était seulement épuisé et blessé. Sa situation contractuelle l’a considérablement dérangé, mais dites-vous une chose, tout ça est maintenant derrière lui et à 29 ans, il est loin d’être ”fini” comme certaines langues sales ont osé l’avancer la saison dernière. L’an dernier, Karlsson n’a disputé que 53 parties et sa fiche de 45 points pourraient effrayer bien des poolers qui le laisseront probablement glisser. La réalité, c’est que Karlsson pourrait bien revenir dans le club des 70 cette saison sans trop forcer puisque les Sharks aligneront toujours une grosse attaque et qu’il évoluera sur la première vague de l’avantage numérique en compagnie de Brent Burns. Si vous voulez jouer encore plus agressif, vous pouvez même opter pour Burns en première ronde et Karlsson en deuxième ronde, une stratégie qui pourrait s’avérer extrêmement payante au final puisque le gap entre les défenseurs de premier plan est toujours plus imposant que celui entre les attaquants de premier plan.

5- Taylor Hall – Devils du New Jersey
Je ne suis pas certain à 100% que les gens le laisseront glisser, mais je vous conseille seulement de garder un oeil sur Hall qui n’a récolté que 37 points l’an dernier en raison de sa blessure à un genou. Certains pourraient être tenté de le laisser glisser quelque peu dû à cette blessure, mais je vous assure qu’il sera en pleine forme cette saison et qu’il formera un duo EXTRAORDINAIRE avec Jack Hughes au New Jersey. Hall pourrait très bien revenir dans le club des 90 cette saison donc s’il glisse, assurez-vous de le prendre puisqu’il pourrait être le meilleur choix de votre pool.

6- Jaden Schwartz – Blues de St-Louis
Ce que j’aime dans le cas de Schwartz, c’est qu’il s’agit d’un joueur qui ne sera jamais considéré comme un risque. Lorsque vous suivez les revues de poolers, souvent les projection sont réalisées en fonction des statistiques de la saison régulière, donc Schwartz a tellement joué du hockey inspiré en séries que j’ose croire qu’il sera en mesure de faire grimper sa production la saison prochaine. Il pourrait passer de 36 à 55 points, donc un beau bonus pour vous en milieu ou en fin de pool.

7- Vincent Trocheck – Panthers de la Floride
J’adore le numéro 21 des Panthers et je crois qu’il est vraiment dû pour exploser de nouveau offensivement. En seulement 55 rencontres l’an dernier, il a tout de même récolté 34 points ce qui me laisse présager que s’il dispute les 82 parties cette saison, il pourrait bien atteindre facilement le plateau des 60 points. Il en a déjà récolté 75, donc rien n’est impossible dans son cas et je crois fermement qu’il glissera dans votre pool, donc lui aussi pourrait devenir un choix HYPER payant pour vous. Il devrait, en toute logique, amorcer la saison avec Mike Hoffman et Owen Tippett, deux marqueurs naturels.

8- Miro Heiskanen – Stars de Dallas
Lorsque je vous dis que ce sont les kids qui vous feront gagner votre pool et bien, Heiskanen est le parfait exemple. Il a été littéralement EXTRAORDINAIRE en séries et il entrera dans une nouvelle catégorie cette saison. Je n’ai rien contre John Klingberg, mais si ce dernier a été en mesure de récolter 67 et 45 points lors des deux dernières saisons et bien, prenez pour acquis que Heiskanen nous sortira le même genre de récolte. Sans trop se mouiller, il pourrait passer d’une récolte de 33 points à une récolte de 50 points cette saison. Un bon très considérable pour un défenseur de son âge.

9- P.K. Subban – Devils du New Jersey
Reverra-t-on le bon vieux P.K. cette saison? Absolument. Je crois, sans me tromper, que les Devils seront la formation idéale pour le 76 puisqu’ils le laisseront s’exprimer et le laisseront jouer à sa façon. Subban est particulier, mais lorsque vous lui offrez la confiance nécessaire, il peut accomplir de très grandes choses. Sa maturité commence à se faire sentir et le fait qu’il occupera un rôle de leader chez les Devils lui offrira encore plus de confiance. Tout ça pourrait bien lui permettre de revenir dans le club des 60. Un pari risqué qui pourrait s’avérer le meilleur de votre pool.

10- Kasperi Kapanen – Maple Leafs de Toronto
Kapanen est le genre de joueur que les poolers pourraient avoir tendance à oublier pendant le pool et avec tout ce qui se passe chez les Leafs, il pourrait bien venir prendre une place qui deviendrait la sienne à Toronto. Il possède tellement de talent qu’éventuellement, Mike Babcock n’aura d’autre choix que de lui faire une place bien à lui dans l’alignement. Sans dire qu’il améliorera sa récolte de 44 points de beaucoup, il pourrait tout de même assez facilement atteindre le plateau des 55 points, ce qui est tout de même un bon intéressant pour lui, surtout s’il glisse dans votre pool.

Voilà, c’est ce qui conclu ce premier top 10, passez un beau dimanche les amis et je vous rappelle que pour me suivre sur les médias sociaux, c’est relativement simple :

Facebook : ICI 
Twitter : ICI
Twitch : ICI

Crédit photo : Sportsnet & Yorkton

Well
Wellhttps://www.facebook.com/WellHPA
Hockey Prospects Analyst

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Must Read

Don’t Rock The Boat

Certainly any opportunity to hit the ice and hone your skills offers up a good day. I’m not talking about how we...

CH vs Toronto ce soir

- Advertisment -